Le dernier signe de Duchamp

Anne Deguelle, Michel Jacquelin et Odile Darbelley

Exposition du 28 septembre au 5 décembre 2001

Le dernier signe de Duchamp

©DR

Le dernier signe de Duchamp

©DR

Le dernier signe de Duchamp

Anne Deguelle, Michel Jacquelin et Odile Darbelley

Exposition du 28 septembre au 5 décembre 2001

À quelques jours près, il y a trente-trois ans que Marcel Duchamp est mort et dix ans que la galerie Duchamp a été créée. Voici donc là une double raison à une exposition en hommage à ce cher Marcel, qui trouve son point culminant ce vendredi 28 septembre 2001. Ce vernissage-anniversaire doit son caractère festiv et unique à deux performances qui accompagnent les installations de Musée Khômbol et de Michel Jacquelin & Odile Darbelley, ainsi qu’à l’œuvre du troisième artiste invité, Anne Deguelle, constituée d’une projection de quatre-vingts portraits de Marcel Duchamp ( 80 diapositives avec du son) de sa petite enfance à ses derniers jours.
Qu’il s’agisse des différents visages de Marcel Duchamp réunis par Anne Deguelle, de sa momie présentée par Musée Khômbol, ou de son jeune frère – Duchamp Duchamp – évoqué par Michel Jacquelin & Odile Darbelley, c’est toujours l’esprit de Marcel Duchamp. Échos de sa vie, de son œuvre, de sa pensée, en ce début de vingt-et-unième , Duchamp reste présent au travers de mille indices décelables dans les oeuvres de nos contemporains. Ici, Duchamp nous fait un signe, mais ce n’est certes pas le dernier signe de Duchamp.